ArtDo

The way to/of Art   &   La voie vers/de l'art

Le propre de l'art

c'est d'ouvrir l'Ouvert


La déchirure du rien:

Unique éclair de l'Être

Henri MALDINEY


   Welcome on the way to/ of art                    Bienvenue sur la voie de / vers l'art

- Who is a human being ? Being or Becoming ?

- Who am I ? Am I ? Is there a way ?

- In which world am I living?

- In which world do I want to live?

- What do I mean with “getting my life right”?

- What do I want to do?

- Who are you? What means Otherness ?

- To which extend corresponds my perception of the world

to the world?

 

Are those questions relevant, necessary to embrace our human specificity?

 

Most of the time, we’ll breeze through life responding only to the everyday life’s contrarieties. But when “pondering our manner to be” becomes imperative, we feel ourselves helpless, we realize how alone we are.

 

Is it possible to transcend this loneliness, to bridge the gap? What do we need: knowledge, trainings, experiences, a spiritual pathway, meditation, love, art, beauty…?

 

All those questions haunted my mind for more than 35 years leading me beyond psychology to phenomenology, Daseins-analysis, art and Japanese culture, letting emerge one day a strange openness, I would like to share with you.

 

It’s not so easy to understand the complexity of phenomenology, to unfold the mystery of becoming a human being!

 

It’s an amazing challenge, demanding path, that which attunes yourself to art! It takes time, so much time to visit exhibitions all around the world, to meet artists, to read, to write, to feel the atmosphere, to meditate what happens not “in front of” but in the presence of a work of art. To be attuned to his specific giftness.


Art might be experienced as an abyssal unconcealedness of our own paradoxal essence, as the transmutation of the threefold existential in-between of 

                                  Being – Nothingness – beings.


While you experience the presencing of Art, you become aware of what means “to be present”, “to be-in-the-world”.

 

Art highlights philosophy and the understanding of where are we and how do we live ?


                                          Art thinks-exists life.

 

Can Art be reduced to a work of art, to a product, a merchandise or a market-trading value ?

 

Art “arts” your life, brings you forth out of your daily life, no matter what “daily” could represent.

 

        Art opens the unknow, 

                   diffracts the invisible

                                 into a radiance-resonance !

 



Ado

- « Humain », 

           le sommes-nous ou le devenons-nous et comment?

- Qui suis-je ? Suis-je ? Y a-t-il une voie ?

- Le monde au jour duquel je construis du sens me permet-il

   d’exister ma vie, d’accéder à une dimension significative?

- Que signifie « réussir ma vie » ?

- Quels sont mes desseins ?

- Qui es-tu, toi, cet autre ? Qu’en est-il de l’altérité ?

- Que puis-je percevoir de ce qui se manifeste ?

  

Ces questions sont-elles pertinentes, nécessaires et suffisantes pour entrevoir la spécificité de l’être-homme ?

 

La grande majorité d’entre nous traverse la vie en ne se souciant que des contrariétés qui viennent troubler le quotidien. Ce n’est que lorsqu’un évènement « traumatique » nous impose une remise en question que nous prenons conscience combien nous sommes démunis et seuls.

 

Comment surmonter cette solitude ? Quel soutien pour nous dépasser : la connaissance, un cheminement spirituel, la méditation, l’amour, l’art, la beauté… ?

 

Me taraudant depuis plus de 35 ans, ces questions m’ont mené au-delà de la psychologie et psychiatrie vers la phénoménologie, la Daseinsanalyse, l’art et la culture japonaise ; elles m’ont imposé un cheminement continuel au cœur de l’éprouvé jusqu’au jour où s’est manifestée une étrange ouverture.

 

L’art n’est pas un passe-temps ! Il exige bien au contraire un investissement fondamental du temps, ce temps qui nous manque tant, ce temps pour visiter les expositions, rencontrer des artistes, lire, écrire, fouiller les méandres de la création… ce temps pour s’intonner à l’atmosphérique, pour méditer l’évènement de la Rencontre d’une œuvre d’art, entrer en sa Présence; laisser se spatialiser l’espace.


L’art pourrait-il être la transmutation à l’infini de l’épreuve du dévoilement surprenant de notre essence d’être-humain, une réponse à notre besoin d’équilibrer l’entre-trois existential qui s’avère notre lieu d’existence :   l’Être– le Néant – l’étant ?


Eprouver ce qui se passe en nous lorsque nous laissons une œuvre d’art manifester sa présence nous permet de déployer notre propre manière spécifique d’être-présent-au-monde. L’homme et l’œuvre d’art ne sont pas dans le monde comme un objet.

 

La puissance de l’art – quel qu’il soit – éclaire l’hermétisme de la philosophie et nous ouvre le chemin de la compréhension du « pourquoi nous sommes là ?»

                                     

                                    L’art, une herméneutique de la vie ?

 

L’art peut-il se définir au jour de l’œuvre d’art, se réduire à une production ou une valeur marchande ?

 

L’art nous arrache de notre quotidien pour nous projeter hors de la relation sujet-objet dans la rayonance-résonance ,« au large de tout ici, sans ailleurs. » Il rend visible ce qu’il éclaire tout en restant obscurité. 

                                              L’art existe la vie.



Ado